Vendredi 12 octobre 2012

Inauguration de la dernière tranche de travaux de rénovation de l’école du Rondeau

Photo Ouest france

Photo Ouest france

Ambiance festive, amicale, communautaire, consensuelle, républicaine, vendredi, pour l’inauguration de la dernière tranche de travaux de rénovation de l’école publique, pilotée par l’architecte Daniel Mignot, auquel le maire André Seguin, qui fut enseignant au Rondeau, a rendu hommage.

Il revenait à Jean-Pierre Amiot, directeur, d’accueillir par de chaleureux remerciements tous ceux qui ont contribué à la rénovation de l’école qui a vu disparaître ses derniers préfabriqués. La date de cette manifestation se situant (involontairement) dans la semaine où les députés débattent de la rénovation de l’école, tous les orateurs ont salué les vertus d’une école « symbole des perspectives d’espoir, qui permet au petit homme de s’élever, dans un projet de société où le vivre ensemble est indispensable ».

Le corps enseignant, actuel et retraité, en force à cette manifestation, a appréciél’ode à l’école jouée lors de chaque prise de parole. Les témoignages et remerciements, celui de Luc Belot qui cite son ancien instituteur de CM2, à qui il rend hommage, et laLettre d’Albert Camus à M. Germain, l’un de ses maîtres, lue avec émotion par Joël Fabius, inspecteur de l’Éducation nationale, ont illustré le rôle de l’école primaire dans la réussite de l’homme. Avec cette même conviction : les moyens matériels comme ceux du Rondeau, au service des enseignants, ne peuvent que favoriser la qualité de l’éducation.

Article de presse du Ouest-France

 

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le