Une nouvelle feuille de route sociale

conf-sociale-2015

La quatrième conférence sociale pour l’emploi s’est tenue le 19 octobre 2015 au Palais d’Iéna. Ouverte par le président de la République, clôturée par le Premier ministre, elle a réuni plus de 350 participants, représentants des organisations syndicales, des organisations professionnelles d’employeurs et des associations des collectivités territoriales.

Les thèmes abordés ont été les suivants :

  • la création du compte personnel d’activité : cette première table ronde présidée par Myriam El Khomri, Ministre du travail, a porté sur la sécurisation des parcours professionnels et la création du compte personnel d’activité. Cette réforme sociale fera l’objet d’une loi au premier semestre 2016 et a pour objectif de mieux prendre en compte la diversité des parcours professionnels.
  • la transition énergétique et la COP21: le rapport d’activité 2014 de l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte remis au gouvernement pointe le gisement d’emplois de l’économie verte qui concernerait directement 4 millions de personnes.
  • la transformation numérique du travail : la troisième table ronde, présidée par le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, a abordé le thème de la nouvelle France industrielle et de la transformation numérique, sur la base du rapport Mettling, et de ses trente-six préconisations pour numériser les entreprises.

Nous devons construire le modèle social du 21e siècle : c’est l’enjeu du compte personnel d’activité, de la refonte du code du travail, du projet de loi que présentera Myriam El Khomri début 2016. Mais la conférence sociale a aussi été l’occasion de renforcer les moyens d’intervention pour répondre aux urgences sociales : orienter plus de demandeurs d’emploi vers la formation, renforcer les outils d’accompagnement du chômage de longue durée et d’insertion des jeunes.

Le Premier Ministre l’a rappelé : “Il n’y a pas de meilleure voie que le dialogue social. C’est même la seule voie possible“. Et c’est une méthode qui marche : pour preuves, 35 000 accords d’entreprise tous les ans, 60% des plans sociaux qui font l’objet d’un accord, et un nombre de jours de grève en constante diminution.
>> Consultez la feuille de route sociale 2015 en cliquant ici

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le