Transport en autocar : un premier bilan encourageant !

Autocars

Un mois après la promulgation de la loi pour la croissance, l’activité, et l’égalité des chances économiques, 700 emplois ont été créés et près de 250 000 passagers ont été transportés. 75 villes françaises – dont Angers – sont desservies et 274 autocars assurent chaque jour des liaisons en France. Ce fort développement permet  une mobilité accrue non seulement entre villes françaises mais également vis-à-vis d’autres métropoles européennes.

D’ici fin 2016, près de 200 lignes et la création de 2000 à 3000 emplois directs sont envisagées par les professionnels.

INFO_LOI_ACTIVITE_NOW3Le ministre de l’Économie a annoncé, lundi 21 septembre, l’entrée en vigueur des dispositions réglementaires applicables aux autocars utilisés dans le cadre de l’ouverture du marché du transport interurbain. L’adoption de ces mesures garantit le développement de services de transport accessibles à tous ainsi qu’un haut niveau de sécurité et de performance environnementale :

  • Accessibilité aux personnes à mobilité réduite : obligation pour tous les véhicules d’être accessibles ;
  • Sécurité : obligation  pour tous les véhicules d’être équipés d’un éthylotest anti-démarrage (EAD) ;
  • Environnement : dès à présent, tous les véhicules devront être conformes aux meilleures normes définies au niveau communautaire (euro V/5, euro VI/6) ; après le 31 décembre 2017, la norme la plus exigeante (euroVI/6) sera obligatoire. La norme Euro 6 réduit fortement les émissions polluantes, notamment de particules (2 fois moins de particules émises que les autocars de 2013 et 13 fois moins que ceux de 2001).

Concertées avec les professionnels, ces mesures viennent conforter les bénéfices, pour les usagers, du fort développement des transports collectifs, qu’ils relèvent ou non du service public, en termes de mobilité, de sécurité sur les routes et de développement durable, engagé par la loi pour la croissance, l’activité, et l’égalité des chances économiques et la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte.

 

Le gouvernement a également engagé une démarche auprès de la Commission Européenne afin d’étendre ces mesures aux services de cabotage exécutés dans le cadre d’un transport international.

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le