[Radio] Interview de Luc Belot sur le sujet Taxi vs Uberpop

Sud Radio / 25 juin 2015

A écouter ici

ou sur http://www.sudradio.fr/Podcasts/Le-12-14-Info-Sud-Radio/Taxi-vs-Uberpop

 

Synthèse de ma position:

Les actes de violence qui ont découlé des affrontements, hier, entre les conducteurs de taxis et d’UberPop sont inadmissibles dans notre Etat de droit.

Cette situation nouvelle et complexe présente cependant une grande confusion. Le débat n’est pas celui d’opposer les taxis et les VTC (Voiture de Transport avec Chauffeur) dont la société Uber propose des services. Il s’agit de faire la différence entre les professionnels et les particuliers. UberPop n’est pas un service professionnel et n’est à ce titre pas encadré par la loi. Celle-ci existe et doit pouvoir s’appliquer pleinement.

Nous devons néanmoins pouvoir trouver un meilleur équilibre entre les VTC et les taxis, qui sont deux activités légales et doivent pouvoir coexister. Il existe une vraie demande, un réel besoin et 70 000 emplois seraient à créer. C’est une opportunité d’avenir pour de nombreuses personnes éloignées de l’emploi ou avec un faible niveau de qualification.

Pourtant, on a pu constater que depuis le début de l’année 2015, suite à l’application de la loi, les immatriculations des VTC ont largement diminué. A titre d’exemple, à Paris, on compte 215 nouvelles immatriculations depuis janvier 2015, contre 4 000 au second semestre 2014.

Les lenteurs administratives et réglementaires retardent et parfois découragent les démarches. Nous devons pouvoir permettre aux gens et aux jeunes qui veulent créer leur activité de pouvoir le faire.

De nombreux conducteurs d’UberPop sont en attente de cette immatriculation et les services de l’Etat doivent pouvoir se mettre en ordre de marche. Cela limitera automatiquement l’accès à UberPop et apaisera les tensions.

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le