Plan numérique pour l’éducation : notre territoire est à l’avant-garde

EDUCATION ecole-numerique
L’équipement de nos écoles en outils numériques est en marche

Depuis 2012, j’ai fait le choix, en concertation avec les maires de ma circonscription, d’accompagner les communes qui souhaiteraient équiper leurs écoles, par le biais de ma réserve parlementaire. En 2014, 20 collectivités ont ainsi bénéficié d’un financement pour s’équiper en malles pédagogiques. Pour 2015, c’est l’investissement en matériel numérique (tablettes, serveur éducatif, tableaux blancs et écrans tactiles) qui a été priorisé. De nombreuses collectivités ont d’ores et déjà fait part de leur intérêt pour en équiper leurs écoles.

En France, l’équipement en tablettes connaît un très vif engouement, à la suite d’expérimentations de certains départements (comme la Corrèze) et villes (telle qu’Angers). Dès 2010, j’ai porté, en tant qu’adjoint à l’Education de la ville d’Angers, un projet qui visait à équiper les écoles primaires d’Angers de 1 300 tablettes.

La maîtrise des outils numériques est essentielle pour l’avenir de nos élèves, et nous devons tout faire pour les préparer au monde social, puis professionnel, dans lequel ils évoluent. Les équipements, les ressources, les infrastructures, la formation des enseignements doivent permettre la mise en place de conditions optimales pour développer les compétences numériques de tous les élèves, quels que soient le territoire, la commune et le milieu familial auxquels ils appartiennent. Cet outil complémentaire, au service de la réussite de tous, doit permettre de proposer un projet éducatif pleinement ancré dans le 21ème siècle.

Plan numérique pour l’éducation : de nouvelles annonces

Une stratégie ambitieuse en faveur du numérique a été annoncé par le Président de la République afin de garantir un accès à tous aux outils numériques, dès la rentrée 2016.

En effet, une grande concertation avait été menée en février dernier. Elle a permis de réunir un grand nombre de contributions de la part des enseignants, élèves, parents, personnel de l’éducation nationale, associations, collectivités territoriales et entreprises. Chacun a ainsi pu exprimer ses attentes mais aussi ses interrogations, contribuant à définir les axes d’un grand plan numérique pour l’éducation.

L’enjeu principal de ce plan sera la formation du corps enseignant et du personnel d’encadrement de l’éducation nationale, avec un programme exceptionnel sur les trois prochaines années, 2016, 2017, 2018.

Ce plan s’attachera également à développer une offre de ressources pédagogiques innovantes, réellement adaptées aux besoins de l’école, accessibles à l’ensemble des élèves, des enseignants, mais aussi des parents.

  • Des appels d’offre seront lancés, dès septembre 2015, pour nourrir une banque nationale de ressources accompagnant la mise en œuvre des nouveaux programmes au collège ;
  • Des services innovants seront également créés pour apporter une gamme d’outils nouveaux aux élèves, aux enseignants et aux parents, notamment pour associer pleinement les parents à la scolarité de leurs enfants ;
  • Une grande plate-forme rassemblant l’ensemble des ressources existantes créées par les éditeurs scolaires, des start-up ou les enseignants eux-mêmes, sera ouverte ;
  • Un programme de soutien à la transition numérique sera déployé, pour permettre à la France d’être à l’avant-garde dans l’e-éducation.

Le numérique sera également généralisé dans les enseignements : dans le cadre de la réforme des programmes, et sur proposition du Conseil Supérieur des Programmes dont je suis membre, les enfants bénéficieront, dès l’école primaire, d’un enseignement de l’informatique et d’une initiation à la culture numérique indispensable à leur formation. Au collège, ces connaissances seront pleinement intégrées aux enseignements de la 6ème jusqu’en 3ème. Au lycée, dès la classe de Seconde, seront développés des cours d’informatique.

Par ailleurs, l’Etat accompagnera les collectivités territoriales dans l’équipement de tous les élèves et tous les enseignants.  Pour chaque euro investi dans cet équipement, choisi en concertation avec les équipes éducatives, l’Etat apportera également un euro. L’objectif est d’équiper une grande majorité des élèves de 5ème dès la rentrée 2016, et la quasi-totalité des collégiens à la rentrée 2018.

Dès la rentrée 2015, plus de 500 collèges et écoles, représentatifs de la diversité des territoires et des établissements, inaugurent le plan. Sur notre circonscription, le collège Jean Lurçat y participera. Les élèves et les enseignants se verront dotés en équipements et ressources numériques. Les enseignants bénéficieront d’une formation spécifique aux usages pédagogiques du numérique.

Cette première étape du plan numérique apportera des enseignements précieux pour préparer sa généralisation à partir de la rentrée 2016, au service de la réussite de tous les élèves.

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le