Agriculture : visite sur le terrain et gestion de crise

20151015 Exploitation Cherré
Visite d’exploitation à Cherré

Jeudi 15 octobre dernier, je me suis rendu dans une exploitation laitière pour échanger sur le fonctionnement et la réalité de ce que vivent les agriculteurs. La crise agricole que nous traversons actuellement créé des répercussions directes sur les exploitants agricoles français. De nombreuses aides ont été annoncées et mises en place par le gouvernement pour soutenir nos filières agricoles d’excellences mais certains points reviennent régulièrement lors des visites sur le terrain, ceux de la lourdeur administrative et des normes.

Cette nouvelle rencontre a débuté avec la traite des vaches, avant que nous ne visitions cette grande exploitation. Nous avons ensuite échangé sur les principaux points qui freinent l’installation des jeunes agriculteurs, mais également l’inflation des normes et la complexité des procédures administratives.

Le ministre alerté sur la situation des agriculteurs

Lors de sa visite à Angers, vendredi 16 octobre, j’ai donc souhaité alerté le Ministre de l’Agriculture, Stéphane LE FOLL sur ces sujets. Nous avons par ailleurs visité ensemble le centre de gestion de crises de Direction départementale des territoires de Maine-et-Loire, chargé de mettre en œuvre les politiques agricoles comme celle de la PAC, avec André MARCHAND, député suppléant.

Ces dernières années, de nombreuses évolutions, conjuguées aux crises agricoles, ont rendu les dossiers complexes : la télé-déclaration des parcelles, la transformation des prairies temporaires en permanentes au bout de cinq ans, la gestion des haies, les changements dans les critères d’attribution de l’indemnité compensatoire du handicap naturel, les nouveaux droits à paiement de base, le financement de l’installation,…

20151016 DDT - Le FollMalgré la mobilisation du gouvernement pour apporter des solutions durables et rapides, notamment après les annonces du Premier Ministre, le 3 septembre dernier, de nombreux agriculteurs ont souhaité m’alerter sur les difficultés de trésorerie de certaines exploitations ou de certaines coopératives d’utilisation de matériel agricole. J’ai donc présenté trois dossiers urgents au Ministre ainsi qu’à ses services pour que des solutions puissent être apportées rapidement à ces agriculteurs en difficultés.

Notre pays a besoin de son agriculture, de son élevage, ce sont des éléments de force pour notre économie, c’est aussi l’identité de notre pays, de nos espaces ruraux. Je réitère mon engagement au service des territoires et de celles et ceux qui participent à leurs rayonnement.

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le