Le Plessis-Grammoire acceuille une candidate au Prix nobel de la paix

20151001 Aminetou - Plessis (1)

J’ai eu l’honneur et la fierté d’accueillir Madame Aminetou El Moctar, jeudi 1er octobre 2015 dans notre département, invitée sur l’initiative de l’association Plessiaise « Jardins d’espoir » et de son président Monsieur Michel Brard.

Madame Aminetou El Moctar est présidente de l’Association des femmes chefs de famille (AFCF) et militante pour la défense des droits de l’Homme en Mauritanie. Elle porte un combat contre toutes les formes de discriminations et plus particulièrement envers les femmes.

A ce titre, elle a déjà reçu plusieurs distinctions : en 2010 pour son combat contre l’esclavage moderne des mains de la Secrétaire d’État aux Affaires étrangères des États-Unis Madame Hillary Clinton; en 2014 elle a été considérée par le magazine « Jeune Afrique » comme une figure parmi les 15 défenseurs des droits de l’Homme qui ont marqué cette année.

En 2015, Madame El Moctar est nominée au prix Nobel de la paix. Cette nomination symbolise sa force de convictions et d’actions qui éveille les consciences en Mauritanie mais également à l’échelle internationale : promouvoir les droits humains, défendre les droits de la femme, des enfants sur le territoire les plus isolés où trop souvent les femmes ne connaissent pas leurs droits. L’État français est attaché à lutter contre toutes formes de discriminations et établir l’égalité femme-homme, et à ce titre je tenais à saluer son engagement.

Je félicite également l’association « Jardins d’espoirs » pour leur contribution à l’amélioration des conditions de vie des populations de pays ou de régions connaissant des situations de difficultés ou de détresse, à travers la mise en place ou le soutien de projets de développement local, d’ordre économique, éducatif et culturel et médical.

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le