Echanges et visite de trois exploitations agricoles à Sceaux d’Anjou et Cherré

photo

Lundi 23 novembre, nous avons visité, avec André Marchand, trois exploitations agricoles sur le secteur de Sceaux d’Anjou et de Cherré. Ces visites sur le terrain avaient, comme principal objectif, d’échanger avec les agriculteurs sur la mise en œuvre des mesures annoncées par le gouvernement en septembre dernier.

Ces échanges étaient variés et intéressants, ils ont surtout renforcé mon opinion : il faut stopper l’augmentation incessante des normes qui existent depuis des dizaines d’années. Le constat du terrain est clair et correspond à ce que nous faisons remonter auprès du gouvernement: nous devons cesser cette inflation administrative pour laisser le temps aux agriculteurs et artisans de les mettre en place et de les amortir dans leur bilan comptable.

Nous avons également rencontré un jeune agriculteur qui va s’installer dans la circonscription afin de remplacer un départ à la retraite. Nous devons être en capacité d’accompagner l’installation de nouveaux agriculteurs afin de maintenir nos filières d’excellences agricoles. Cette politique que nous portons à Paris s’inscrit dans un plan plus global de production et de consommation locale.

 

Mes autres articles sur le sujet :

  • Agriculture : visite sur le terrain et gestion de crise >> à lire ici
  • Le comice, thermomètre du monde agricole – Tiercé >> à lire ici
  • La majorité présidentielle aux côtés des agriculteurs pour soutenir l’élevage >> à lire ici
Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le