Ce qui a changé au 1er janvier 2016

hemicycle-banc-des-commissions

Chaque année, le 1er janvier marque l’entrée en vigueur de nombreux changements. Prime d’activité, mutuelle d’entreprise, extension du prêt à taux zéro… Vous trouverez ci-dessous le détail des principales mesures qui ont été mises en place depuis le 1er janvier 2016 :

  • Prime d’activité

Au 1er janvier 2016, la prime d’activité remplacera le volet activité du revenu de solidarité active (RSA) et la prime pour l’emploi. Cette aide financière vise à encourager l’activité et à soutenir le pouvoir d’achat des travailleurs aux ressources modestes : salariés, travailleurs indépendants ou étudiants salariés ou apprentis. Elle est versée par la Caisse d’allocations familiales (CAF). En savoir plus sur la prime d’activité

  • Mutuelle d’entreprise

A partir du 1er janvier 2016, tous les employeurs auront désormais l’obligation de fournir une complémentaire santé collective à leurs salariés, et participer au moins à hauteur de 50 % du prix des cotisations.

  •  Smic

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) augmente de 0,6 %.

  • Déduction forfaitaire de deux euros pour les emplois à domicile

La réduction de cotisations sociales patronales pour chaque heure de travail dont bénéficient les particuliers qui emploient directement des salariés dans le cadre des services à la personne est passée de 75 centimes à deux euros, dès le 1er décembre 2015.

  • Baisse de la TVA sur les protections hygiéniques féminines

Le taux de TVA sur les protections hygiéniques pour les femmes passe du taux normal de 20 % au taux réduit de 5,5 %.

  • Extension du prêt à taux zéro

Le prêt à taux zéro (PTZ) bénéficiera à un plus grand nombre de ménages avec l’augmentation des plafonds de revenus pris en compte (74 000 € contre 72 000 € auparavant en zone A pour un couple avec deux enfants par exemple). En savoir plus sur le prêt à taux zéro

  • Indemnité kilométrique vélo

Toute entreprise mettant gratuitement à disposition de ses salariés des vélos, pour les déplacements entre leur domicile et leur lieu de travail, pourra déduire les frais générés par cette initiative de son impôt sur les sociétés, dans la limite de 25 % du prix d’achat de la flotte de vélos.

  • Tarifs des taxis

En 2016, les tarifs sont plafonnés à :

  • 3,83 € de prise en charge ;
  • 1,05 € (ou 1,06 € pour les taxis parisiens) d’indemnité kilométrique (prix du kilomètre parcouru) ;
  • 35,26 € (ou 35,43 € pour les taxis parisiens) pour le prix maximum horaire concernant la période d’attente (en cas de réservation par le client) ou de marche lente.

 

 

 

Suivez mon actualité sur les réseaux sociaux
Abonnez-vous
Sur le